Cahiers du Cinéma

mode    littérature    archive    theme
©

Ta voix, tes yeux, tes mains, tes lèvres, nos silences, nos paroles, la lumière qui s’en va, la lumière qui revient, un seul sourire pour nous deux. Pas besoin de savoir, j’ai vu la nuit créer le jour sans que nous changeons d’apparence. Ô bien aimé de tous, et bien aimé d’un seul, en silence ta bouche a promis d’être heureuse. De loin en loin dit la haine, de proche en proche dit l’amour

Alphaville, Jean Luc Godard                                    

Ferdinand : Vous avez l’air seul
L’interprète : C’est un américain, il ne parle pas français, c’est un producteur de cinéma, il est à Paris pour faire les Fleurs du Mal
Ferdinand : Baudelaire, c’est bien. J’ai toujours voulu savoir ce que c’était exactement que le cinéma.
L’interprète : Les films sont comme une bataille; l’amour, la haine, l’action, la violence et la mort. En un seul mot: l’émotion.

Pierrot le Fou, Jean Luc Godard